• NOTRE TERRE EST UNE ETOILE

    NOTRE TERRE EST UNE ETOILE

  • CHACUN Y A SA ROUTE

    CHACUN Y A SA ROUTE

  • CHACUN Y A SON CHEMIN

    CHACUN Y A SON CHEMIN

  • DIVERSITE EST LE MONDE

    DIVERSITE EST LE MONDE

  • DIVERSITE EST L’HUMAIN

    DIVERSITE EST L’HUMAIN

  • N’OUBLIONS PAS D’OU NOUS VENONS

    N’OUBLIONS PAS D’OU NOUS VENONS

  • VERS L’AVENIR REGARDONS

    VERS L’AVENIR REGARDONS

  • ET TOUTES VIES RESPECTONS

    ET TOUTES VIES RESPECTONS

  • TAIRRASTRANGE

    tairrastrange

  • Catégories

  • Archives

  • VOYAGER

    ____________________________________________________

    "QUE L'ON RÊVE OU

    QUE L'ON S’ÉVADE

    EN IMAGINATION,

    LE VOYAGE EST ACCESSIBLE

    À TOUS."
    _____________________________________________________

  • VOYAGE7

  • DEPART

    ____________________________________________________

    "UN DÉPART DE 1000 LIEUES

    COMMENCE TOUJOURS

    PAR UN PREMIER PAS."

    ____________________________________________________

  • DECOUVERTE

  • DECOUVERTE

    ___________________________________________________

    "LE VÉRITABLE VOYAGE

    DE DÉCOUVERTE

    NE CONSISTE PAS À CHERCHER

    DE NOUVEAUX PAYSAGES

    MAIS À AVOIR

    DE NOUVEAUX YEUX."

    ______________________________________________________

  • Pages

  • Accueil
  • > SUICIDE d’un chef NUKAK

SUICIDE d’un chef NUKAK

SUICIDE d'un chef NUKAK ara-300x300

|

« LA TERRE EST NOTRE MÈRE NOURRICIÈRE

ET TOUT EST DIGNE D’ÊTRE RESPECTÉ »

|

Dommage que les « civilisés »

qui forment l’ensemble du grand « peuple chaussé »

et qui s’autoproclament seuls intelligents sur cette Terre,

n’aient pas cette Sagesse primitive dans le coeur 

et ne laissent aucune chance aux Cultures Premières.

La civilisation doit-elle toujours détruire le passé d’un lieu, d’un être, d’une vie

pour s’installer quelque part ?

Le progrès doit-il toujours passer par l’éradication du passé ?

Non.

Il y a forcément un autre chemin.

|

Le Chef  « Mao-Be » de la tribu des Nukaks, s’est suicidé

parce qu’il ne réussissait pas à obtenir l’aide nécessaire pour que son peuple

puisse retourner vivre, en toute sécurité, dans cette immense forêt

qui les abritait depuis des milliers d’années.

 Il ne  supportait plus de voir mourir les siens

dans les nouvelles maladies,  apportées par le contact avec la civilisation,

dans les tueries des guérilleros

dans l’arrogance des sociétés qui dévastent la forêt.

 Dévaster,  tuer, massacrer … au nom d’un profit commercial bestial,

est-ce  signe d’un progrès pour l’humanité ?

Non.

Ça n’aurait jamais dû arriver.

|

Il y a forcément un autre chemin

où le Respect tolère d’autres Familles Humaines

et où tout le monde a le droit de vivre correctement

là où la Vie l’a placé.

|

Vous voulez aider :

http://www.survivalfrance.org/actu/1991

|

Laisser un commentaire

 

esaiennes-en-vadrouille |
Moaa |
Massesta In The EIRE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES GRANDS ESPACES
| La Reunion
| Ma vie en Russie