• TERRE …

    TERRE …

  • CHACUN Y A SA ROUTE

    CHACUN Y A SA ROUTE

  • CHACUN Y A SON CHEMIN

    CHACUN Y A SON CHEMIN

  • DIVERSITE EST LE MONDE

    DIVERSITE EST LE MONDE

  • DIVERSITE EST L’HUMAIN

    DIVERSITE EST L’HUMAIN

  • N’OUBLIONS PAS D’OU NOUS VENONS

    N’OUBLIONS PAS D’OU NOUS VENONS

  • ET TOUTES VIES RESPECTONS

    ET TOUTES VIES RESPECTONS

  • Catégories

  • VOYAGER

    ____________________________________________________

    "QUE L'ON RÊVE OU

    QUE L'ON S’ÉVADE

    EN IMAGINATION,

    LE VOYAGE EST

    ACCESSIBLE À TOUS."
    _____________________________________________________

  • DEPART

    ____________________________________________________

    "UN DÉPART

    DE 1000 LIEUES

    COMMENCE TOUJOURS

    PAR UN

    PREMIER PAS."

    ____________________________________________________

  • DECOUVERTE

    ___________________________________________________

    "LE VÉRITABLE VOYAGE

    DE DÉCOUVERTE

    NE CONSISTE PAS

    À CHERCHER

    DE NOUVEAUX PAYSAGES

    MAIS À AVOIR

    DE NOUVEAUX YEUX."

    ______________________________________________________

  • Pages

REGARD sur les ENAWENE

Posté par tairrastrange le 16 février 2015

enawene.jpg

|

Les Enawene vivent de la pêche et de la cueillette dans l’état du Mato Grosso au Brésil.

Ils ont été découvert pour la première fois en 1974.

Ils vivent toujours dans un relatif isolement.

Leur groupe est composé de 420 personnes.

|

enawene1.jpg

                                                      enawene6.jpg

|

Ils vivent dans des « malocas » qui sont de grandes maisons communes.

|

enawene8.jpg

|

Les Enawene sont réputés pour leur connaissance en technique halieutique

(qui concerne la pêche).

Ils savent construire des filets aux mailles finement tressées,

qu’ils placent en barrage dans les rivières,

pour capturer les  poissons dont ils ont besoin pour se nourrir.

Une fois pris, le poisson est boucané pour conserver plus longtemps.

|

Après la saison de pêche, les Enawene célèbrent un rituel, particulier et ancestral,

durant lequel ils échangent leurs poisssons avec le monde des Esprits.

|

Les Enawene cultivent aussi le maïs et le manioc.

Ils pratiquent la cueillette .

|

Lors du « Keteoko », ils font une grande fête pour célébrer la récolte de miel.

|

Les Enawene ne mangent jamais de viandes rouges.

|

enawene9.jpg    enawwenawe02.jpg

enawene12.jpg   enawene10.jpg

|

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

*

Publié dans ENAWENE | Pas de Commentaire »

REGARD sur les PAPOUS de Nouvelle Guinee

Posté par tairrastrange le 15 février 2015

 

Image de prévisualisation YouTube

WEST PAPOUS

|

Image de prévisualisation YouTube

FOLKLORE PAPOU

 |

Image de prévisualisation YouTube« ]

|

 

1papou4.jpg    1papou5.jpg

1papou8.jpg  archep5nouvelleguineejp.jpg

papougrand.jpgpapous1koroways.jpg

 

papou2b.jpg

papous4bigkor.jpgpapous7koroways.jpg

papous8koroways.jpg    papous9bigko.jpg

pt11555.jpg

|http://www.dailymotion.com/video/x41vf9

TRIBU UNA

|

http://www.dailymotion.com/video/x4nyu8

KOROWAI, LES DERNIERS CANNIBALES

*

Publié dans PAPOUS | Pas de Commentaire »

REGARD sur les PYGMEES

Posté par tairrastrange le 15 février 2015

pigmes.jpgpigmees.jpg

|

 Les pygmées représentent plusieurs groupes sociaux qui vivent en Afrique.

Ils se répartissent sur quelques territoires au Rwanda,

au Burundi, en Ouganda, au Zaire, au Gabon, au Congo.

|

Ce sont des chasseurs-cueilleurs-pêcheurs.

|

La forêt leur fournit tout ce dont ils ont besoin

et, pour eux, elle représente le lieu où les Esprits de la Nature vivent,

veillent sur eux ou les punissent .

|

Ils possèdent une grande connaissance des arbres,

ce qui leur permet de boire, de manger, de se soigner

ou de trouver de quoi fabriquer les ustensiles du quotidien.

|

En incisant le  »mozambi », par exemple, il y trouve de l’eau,

le « paka » leur fournit une résine qui leur sert de bougies,

le « bambou » leur sert à fabriquer des pipes,

2 branches de palmier leur servent à fabriquer des sacs à dos rigides

qui peuvent porter jusqu’à 40 KG de marchandises,

l’écorce de certains arbres leur sert de sol,

les feuilles d’autres leur servent de toitures …

|

Les Pygmées vivent en campement de 15 à 40 personnes environ.

|

apygmekvinnahyddor.jpg  campementpygmes.jpg

 |

Leur maison est une hutte dans la forêt.

|

 pygmee.jpg

|

Il n’y a pas vraiment de chef chez eux

puisqu’ils appliquent la valorisation de l’individu.

|

Il existe cependant un « Conseil des Anciens »

qui s’occupe des mariages, des initiations,

et règle les litiges concernant les problèmes conjugaux ou les disputes 

au sein de la communauté.

|

femmepygmes.jpg   apygmefalt.jpg

 |

Les femmes Pygmées ont un rôle prédominant dans le groupe.

Ce sont elles qui ont la charge de l’éducation des enfants,

de la cuisine, des soins, de la cueillette et souvent de la pêche.

|

pygmes6medium.jpg

 |

Les hommes s’occupent de la chasse.

|

pygmees3.jpg

|

Petites particularités :

 ils se taillent souvent les dents en pointe

|

Ils vivent au jour le jour sans s’occuper du lendemain.

|

jpygmhuafpdm.jpg  pygmees7.jpg

 |

http://www.dailymotion.com/video/x4ljnm

|

 

Publié dans PYGMEES | Pas de Commentaire »

REGARD sur les TIBETAINS

Posté par tairrastrange le 14 février 2015

drapau20tibet.bmp

|

DRAPEAU DU TIBET

|

Symbolisme du drapeau national du Tibet

 

Il fut dessiné par le XIIIe Dalaï Lama au début du siècle.

- Le triangle blanc représente le mont Kailash et les montagnes enneigées du Tibet.

- Les 6 rayons représente les 6 peuplades originelles du Tibet :

Sé, Mar, Dong, Tang, Drou et Ré.

- L’alternance du rouge et du bleu symbolise l’union du spirituel et du temporel.

- Le soleil levant symbolisme le rayonnement de la liberté et du bonheur

- Les deux lions symbolisme la défense du Tibet

- Les 3 joyaux de couleur symbolisme  la pensée, la parole et l’action juste

envers tous les êtres vivants .

- Le joyau du tourbillon signifie le respect du spirituel et du laïc.

- La bordure jaune symbolise l’ouverture à toutes les directions de l’espace et du temps.

|

REGARD sur les TIBETAINS dans TIBET 13%C3%A8me-dalai-lama-225x300

(13ème dalaï lama)

|

14%C3%A8medalailama-225x300 dans TIBET

14ème Dalaï Lama

|

tibet1-300x92

tibet5-300x139

|

Écriture tibétaine

Le tibétain appartient au groupe des langues tibéto-birmanes.
tibet2

 |

LANGAGE TIBÉTAIN

|

On distingue  2 types de langages :

le langage ordinaire et le langage honorifique.

Le premier est utilisé pour parler de soi,

le deuxième pour parler à autrui et pour les dignitaires religieux.

|

La culture tibétaine est fondamentalement basée sur la compassion

du fait des enseignements véhiculés par les Sages de l’Inde et du Tibet même.

|

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

tbet2.jpg   tibeatine1.jpg

tibet3.jpg

                                                                      tibet101.jpg

tibet4.jpg

                                                                       tibet5.jpg

                                              

tibet7.jpg   tibet8.jpg

tibetchild.jpg   tibetenfant.jpg

                                     tibetdbat.jpg

tibetgelukpa.jpg   tibetgelukpa1.jpg

                                       tibetnonne.jpg

tibetpelerin.jpg   tibetvielihomme.jpg

tibetpriere.jpg tibetvieilhomme.jpg

tibetado.jpg  tibetain.jpg

                                 

tibetainmoine1.jpg tibetmoine1.jpg

 tibetbouddha.jpgtibetchild1.jpg

tibetfete.jpg tibetkaillash.jpg

tibet.jpg

tibet1.jpg

tibet2.jpg

tibetmandala.jpg  tibetmandala1.jpg

Image de prévisualisation YouTube

(Mandala de sable)

tibetmala1.jpgtibetmala.jpg

tibetpelkor.jpg

                                                       tibetcaravane.jpg

potala.jpg

                                                          tibet31.jpg

tbetstatuedebeurre.jpg tibetma.jpg

Image de prévisualisation YouTube

Folklore tibétain

Image de prévisualisation YouTube

Tenues tibetaines

Image de prévisualisation YouTube

Kharmapa

tibetenfant1.jpg   tibetflag.gif

Aujourd’hui le Tibet est annexé par la Chine,

sa population est décimée

et remplacée par des millions d’expatriés chinois.

freetibet-300x192

savetibet-300x195

*

Image de prévisualisation YouTube

|

Image de prévisualisation YouTube

|

Image de prévisualisation YouTube

Voyage en terre inconnue – Gilbert Montagné au Tibet

|

Publié dans TIBET | Pas de Commentaire »

REGARD sur les ASMAT

Posté par tairrastrange le 14 février 2015

REGARD sur les  ASMAT dans ASMAT asmat9-300x202 asmat6-300x225 dans ASMAT

|

Le peuple Asmat, vit en Indonésie

Il est réputé pour ses sculptures sur bois.

|

asmat5

Les Asmats étaient autrefois cannibales et chasseurs de têtes.

|

Indonésie croisière de la mer de Banda à Triton Bay et rencontre avec la tribu Asmat nov 2012

|

Les Asmat  se sont nommés « le peuple de l’arbre »

car ils croient que l’homme originel a été sculpté dans le bois.

|

Ils se considèrent comme des arbres vivants,

avec les pieds pour racines, les bras pour branches et le corps pour tronc,

les fruits étant rassemblés dans la tête.

|

asmat11

Ils vivent dans un univers aquatique entre la mangrove et la mer

et leurs communautés s’éparpillent le long de la côte

en gros villages et hameaux de bois de palétuvier et palmes tressées.

La grande maison communautaire s’appelle une « Jehu ».

|   Les pirogues tiennent une grande place dans leur vie

leurs proues sont souvent décorée de motifs représentant des oiseaux mythiques.

|

asmat4

Pour les Asmat, leur bouclier est habité par l’esprit d’un ancêtre qui le protège

et porte très souvent son nom.

|

Image de prévisualisation YouTube

*

Publié dans ASMAT | Pas de Commentaire »

REGARD sur les ZO’E

Posté par tairrastrange le 13 février 2015

zo3.jpg

 

zo4.jpg

|

Image de prévisualisation YouTube

|

Les Zo’é vivent au nord de la forêt d’Amazonie, dans l’État de Para.

|

En 1998, leur nombre était de 152.

|

Le mot Zo’é dans leur langage veut dire « nous ».

|

Ce sont des êtres qui vivent en harmonie avec la Nature.

Ils y trouvent tout ce qui est nécessaire à leur survie,

nourriture, médicaments, matériaux divers…

|

zo5.jpg

|

Ce sont des pêcheurs, chasseurs, cueilleurs.

Ils chassent surtout le singe, et les oiseaux

et cultivent surtout le manioc.

|

Leur particularité est de travailler plus ou moins 2H par jour

pour chasser, nettoyer le campement …

Le reste du temps ils le réservent pour l’amusement,

chant, danse, repos, échange avec les autres, partage…

|

Leur autre particularité c’est de se chatouiller pour régler les problèmes.

Dès qu’il y a un malaise, les belligérants se chatouillent

et tout rentre dans l’ordre.

|

zo8.jpg  zo10.jpg

|

Les Zo’é surveillent leurs enfants sans relâche.

Même quand ils chassent ils attachent le pied de leurs enfants (de 2 à 8 ans)

à un poteau pour qu’ils ne leur arrivent rien.

(Bien sûr, avec une corde assez longue

pour que les enfants puissent quand même jouer.)

|

zo11.jpg

zo13.jpg

|

Le Poturu est le nom du bout de bois qu’ils placent dans leur lèvre inférieure.

Cela permet de les distinguer des autres tribus.

Garçons ou filles portent le poturu.

Ils le reçoivent vers 7 ou 8 ans lors d’un rite de passage.

|

zo9.jpg

|

Les Zo’é sont très solidaires des anciens.

|

zo15.jpg   zo16.jpg

|

Chez les Zo’é,  il n’y a aucune notion de travail ni d’obligation.

Ils vivent juste dans le moment présent.

|

zo19.jpg   zo21.jpg

 

zo30.jpg

|

Les Zo’é sont polygames et polyandres.

|

Plusieurs familles vivent dans une même hutte

où chacun a cependant son espace.

Ils élèvent les enfants des uns et des autres.

La principale qualité qui est apprise est « le partage ».

|

  zo201.gif

zochef.jpg

*

Publié dans ZO E | Pas de Commentaire »

1...56789
 

esaiennes-en-vadrouille |
Moaa |
Massesta In The EIRE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES GRANDS ESPACES
| La Reunion
| Ma vie en Russie