• TERRE …

    TERRE …

  • CHACUN Y A SA ROUTE

    CHACUN Y A SA ROUTE

  • CHACUN Y A SON CHEMIN

    CHACUN Y A SON CHEMIN

  • DIVERSITE EST LE MONDE

    DIVERSITE EST LE MONDE

  • DIVERSITE EST L’HUMAIN

    DIVERSITE EST L’HUMAIN

  • N’OUBLIONS PAS D’OU NOUS VENONS

    N’OUBLIONS PAS D’OU NOUS VENONS

  • ET TOUTES VIES RESPECTONS

    ET TOUTES VIES RESPECTONS

  • Catégories

  • VOYAGER

    ____________________________________________________

    "QUE L'ON RÊVE OU

    QUE L'ON S’ÉVADE

    EN IMAGINATION,

    LE VOYAGE EST

    ACCESSIBLE À TOUS."
    _____________________________________________________

  • DEPART

    ____________________________________________________

    "UN DÉPART

    DE 1000 LIEUES

    COMMENCE TOUJOURS

    PAR UN

    PREMIER PAS."

    ____________________________________________________

  • DECOUVERTE

    ___________________________________________________

    "LE VÉRITABLE VOYAGE

    DE DÉCOUVERTE

    NE CONSISTE PAS

    À CHERCHER

    DE NOUVEAUX PAYSAGES

    MAIS À AVOIR

    DE NOUVEAUX YEUX."

    ______________________________________________________

  • Pages

REGARD sur les ZO’E

Posté par tairrastrange le 13 février 2015

zo3.jpg

 

zo4.jpg

|

Image de prévisualisation YouTube

|

Les Zo’é vivent au nord de la forêt d’Amazonie, dans l’État de Para.

|

En 1998, leur nombre était de 152.

|

Le mot Zo’é dans leur langage veut dire « nous ».

|

Ce sont des êtres qui vivent en harmonie avec la Nature.

Ils y trouvent tout ce qui est nécessaire à leur survie,

nourriture, médicaments, matériaux divers…

|

zo5.jpg

|

Ce sont des pêcheurs, chasseurs, cueilleurs.

Ils chassent surtout le singe, et les oiseaux

et cultivent surtout le manioc.

|

Leur particularité est de travailler plus ou moins 2H par jour

pour chasser, nettoyer le campement …

Le reste du temps ils le réservent pour l’amusement,

chant, danse, repos, échange avec les autres, partage…

|

Leur autre particularité c’est de se chatouiller pour régler les problèmes.

Dès qu’il y a un malaise, les belligérants se chatouillent

et tout rentre dans l’ordre.

|

zo8.jpg  zo10.jpg

|

Les Zo’é surveillent leurs enfants sans relâche.

Même quand ils chassent ils attachent le pied de leurs enfants (de 2 à 8 ans)

à un poteau pour qu’ils ne leur arrivent rien.

(Bien sûr, avec une corde assez longue

pour que les enfants puissent quand même jouer.)

|

zo11.jpg

zo13.jpg

|

Le Poturu est le nom du bout de bois qu’ils placent dans leur lèvre inférieure.

Cela permet de les distinguer des autres tribus.

Garçons ou filles portent le poturu.

Ils le reçoivent vers 7 ou 8 ans lors d’un rite de passage.

|

zo9.jpg

|

Les Zo’é sont très solidaires des anciens.

|

zo15.jpg   zo16.jpg

|

Chez les Zo’é,  il n’y a aucune notion de travail ni d’obligation.

Ils vivent juste dans le moment présent.

|

zo19.jpg   zo21.jpg

 

zo30.jpg

|

Les Zo’é sont polygames et polyandres.

|

Plusieurs familles vivent dans une même hutte

où chacun a cependant son espace.

Ils élèvent les enfants des uns et des autres.

La principale qualité qui est apprise est « le partage ».

|

  zo201.gif

zochef.jpg

*

Publié dans ZO E | Pas de Commentaire »

 

esaiennes-en-vadrouille |
Moaa |
Massesta In The EIRE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES GRANDS ESPACES
| La Reunion
| Ma vie en Russie